Ô LOCAL BIO, DU VRAC À TOULOUSE

Si vous habitez Toulouse et que vous êtes dans une démarche zéro déchet alors le projet de Flora et de Françoise va vous plaire. Leur projet : ouvrir une épicerie vrac/restaurant Ô LOCAL BIO. Ce nouveau commerce va se situer à proximité du centre ville de Toulouse. On vous en dit un peu plus et on vous met à contribution!


Deux collègues soudées

Françoise et Flora sont deux anciennes collègues travail. Elles se sont retrouvées autour d’une envie commune : construire un projet économique qui ait du sens, Ô Local Bio.

Françoise

C’est Françoise qui est à l’initiative du projet. En 2015 elle  a commencé à se questionner sur les orientations que pouvait prendre sa carrière. Aidée dans cette démarche par un cabinet de conseil en ressources humaines, elle décide de changer de vie. Françoise est engagée depuis plus de 10 ans dans une démarche de consommation écoresponsable. Attachée à la nature et à la terre, elle cultive ses propres légumes et se forme à l’apiculture. Elle voyage et se déplace à vélo. Sportive, elle est attentive à son alimentation.

A son arrivée à Toulouse, un voisin lui propose de récupérer son compost. Elle commence alors à s’intéresser à la production des déchets. Chemin faisant, elle cherche à la réduire le plus possible en changeant ses habitudes de consommation. Finies les grandes surfaces qui ne proposent à l’époque ni bio ni vrac !

Créer Ô Local Bio s’inscrit dans la continuité logique de cette démarche et donnera un sens et une utilité à son action. Car soutenir une production et une consommation respectueuse de la nature et des hommes lui apparaît aujourd’hui comme une priorité pour s’inscrire dans une logique durable. Ce sera alors un réel plaisir de participer à une dynamique locale et collective. Aller vers le changement pour la transition écologique. Travailler dans un secteur d’activité en adéquation avec ses engagements et ses valeurs. Proximité, soutien à l’économie locale, lutte contre le gaspillage, réduction des déchets, et promotion d’une alimentation saine sont ses objectifs.

Flora

Flora est également sensible à la nature et à l’origine des produits qu’elle consomme. Ainsi qu’à la pollution et à l’utilisation raisonnée des ressources de notre planète. Au quotidien et avec la participation active de la famille, elle met en place une organisation et des pratiques pour limiter ses déchets et viser une consommation sans emballage jetable.

Lorsque Françoise lui fait part de sa volonté de trouver un(e) associé(e), Flora trouve l’opportunité qu’elle recherchait. En effet, depuis 2009 elle avait déjà envisagé de créer un commerce d’alimentation. Car elle habitait une zone péri-urbaine de Toulouse, loin de tout commerce.

Créer Ô local bio est pour elle un moyen de répondre à un besoin sur Toulouse. L’insuffisance de lieux pour pouvoir s’approvisionner selon ses convictions. Développer l’idée que se nourrir en respectant la terre, ceux qui la cultivent et limiter les déchets n’est pas plus compliqué que se fournir dans une grande surface “classique”. Et en s’intégrant dans le tissu économique local, Ô local bio permettra de fluidifier les échanges. Entre les producteurs d’une part et des consommateurs plus soucieux de leur façon de s’alimenter d’autre part.

Côté magasin

Ô LOCAL BIO sera situé à deux pas du Palais de Justice. Tout près du métro et du tramway,

Vous y trouverez des produits bio et locaux, commercialisés en vrac ou en consigne. Mais aussi un restaurant rapide éco-responsable et lieu de vie, de rencontres et d’animations.

Vous pourrez venir y faire vos courses en apportant vos propres contenants ou en utilisant ceux que  Ô LOCAL BIO vous proposera (sac à vrac, bocaux, bouteilles etc..).

Certains produits seront vendus dans des emballages consignés que  Ô LOCAL BIO vous invitera à rapporter afin qu’ils soient réutilisés par leurs producteurs.

Côté restaurant

Ô LOCAL BIO sera un restaurant zéro déchet qui ne gaspillera pas et qui sera en permanence attentif à générer le moins de déchets possible.

Le restaurant sera ouvert tous les midi, du lundi au vendredi. Vous pourrez y déjeuner sur placeprendre à emporter ou être livré dans des bocaux consignés ou réutilisables. Les plats seront de saison et cuisinés avec les produits bio, locaux du magasinLes déchets seront triés, mis au compost et revalorisés par leurs partenaires.

Et pour aller plus loin :

Dans leur démarche zéro déchet

  • Les eaux de pluie seront récupérées après filtration pour le nettoyage des sols et pour les chasses d’eau.
  • La vaisselle et les serviettes seront réutilisables. Les couverts à emporter seront fabriqués à partir de drêches de son.
  • Les tickets de caisse seront envoyés par courriel.

En sensibilisant et partageant

Ô LOCAL BIO proposera aussi des ateliers Do It Yourself / Zéro Déchets pour adultes et pour enfants. Ainsi que des cours de cuisine  afin d’apprendre à préparer de bons petits plats simples et équilibrés, simplement et rapidement, sans gaspiller.

Ô LOCAL BIO a besoin de vous

Ô LOCAL BIO a mis en place une campagne de financement participatif car Flora et Françoise ont besoin de 6 500 euros pour financer :

  • Quatre distributeurs à pompe en libre service pour les produits liquides en vrac.
  • Leur réservoir d’eaux pluviales qui permettra de réduire la consommation d’eau potable pour les chasses d’eau et le nettoyage des sols.
  • Leur enseigne en métal en la faisant fabriquer par un artisan local.
  •  Le coût des contreparties et la commission Ulule de 8%.

Pour en savoir plus : Campagne de financement participatif Ulule.

Ô LOCAL BIO est le magasin/restaurant que je rêverais d’avoir près de chez moi!


Cet article a été écrit par un des membres de la #TeamZDF (le zéro déchet facile): Amélie! En effet, étant énormément sollicitée, j’ai du m’entourer de personnes de confiance. Mais surtout de personnes partageant les même valeurs écologiques. Voici la Bio d’Amélie.

Amélie du blog Terre Agir

Je m’appelle Amélie, j’ai 41 ans. Je vis en Bretagne avec mon homme et mes deux enfants ; Louis 7 ans et Léa 3 ans.
Je suis dans une démarche vers le zéro déchet et le minimalisme depuis octobre 2016 et j’écris un blog Terre Agir où je partage mes avancées et mes conseils vers le zéro déchet et le minimalisme.

Sur mon blog vous trouverez aussi des recettes sans gluten. Car je suis intolérante au gluten ce qui ne me facilite pas les choses dans ma démarche vers le zéro déchet.

En parallèle, j’ai aussi une page Facebook où je partage mes articles. Mais aussi toutes les vidéos et articles liées à l’écologie, le zéro déchet, la santé, la bienveillance etc. Soit tout ce qui me touche afin de sensibiliser le plus de personnes possibles.

Mon rêve : vivre de ma passion soit devenir coach zéro déchet. Animer des ateliers pour communiquer mes connaissances. Tenir des stands zéro déchet pour sensibiliser le plus de personnes possible. Partager mon expérience et proposer des défis famille zéro déchet dans les communautés de communes.

J’ai aussi un groupe facebook associé à ma page de partage d’astuces et de conseils sur le zéro déchet et le minimalisme. Elle ne demande qu’à démarrer.

Enfin, un groupe de troc et vente local. Et un groupe troc comestibles local.


Mon premier livre PARU le 7 avril 2017: un guide pratique zero dechet

Pour en savoir plus: Objectif zéro déchet

Objectif zéro déchet, c'est malin De Monica Da Silva - Leduc.s éditions
Objectif zéro déchet, c’est malin


Pour acheter le livre c’est par là !

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *