UNE CHAMBRE D’ENFANT ZERO DECHET

L’arrivée d’un bébé chamboule tout dans une vie. Un nouveau petit être qui aura besoin de certaines choses. Je vous avais déjà parlé de mon bébé Zéro Déchet. Aujourd’hui, je vais vous parler de ma première fille. Et surtout comment j’ai constitué une chambre d’enfant Zéro Déchet.


Bébé grandit, les meubles aussi

Ma première fille va avoir trois ans dans un mois. Ma petite deuxième vient tout juste d’avoir six mois. C’était donc l’occasion pour nous de faire un grand changement. Estrella, notre bébé récupère le lit bébé évolutif de Tessa, notre grande. Quant à Tessa, elle passe dans un lit de grande. Bien entendu, tout comme pour ses meubles de bébé, son lit de grande a été trouvé d’occasion. Pour autant, elle n’en est pas malheureuse, bien au contraire. Mon homme a trouvé un lit surélevé avec un escalier d’un côté et un toboggan de l’autre pour seulement 90€ sur LeBonCoin!

Du linge de lit éco-responsable

Concernant le linge de lit, nous avons du l’acheter neuf. Cependant, pour les draps, j’ai suivi les conseils que vous m’avez donné sur la page Facebook. Une lectrice avait posé la question concernant les alèses. Plusieurs d’entre vous lui ont conseillé la marque Bsensible. Je me suis renseignée et en effet c’est une option tout à fait judicieuse. En plus de proposer un drap et une alèse deux en un, Bsensible est une marque éco-responsable. Son tissu est 100% naturel et fabriqué en Europe. Le TENCEL provient des fibres du bois. Son processus de fabrication a reçu le « Prix Européen de l’Environnement » de l’Union Européenne.

Pour l’avoir utilisé pendant l’acquisition de la propreté de ma grande, je peux vous confirmer que la fonction alèse fonctionne parfaitement. C’est un drap doux et agréable au toucher. Et le gros avantage c’est qu’il est fin et ne produit pas ce bruit de froissement que faisait nos anciennes alèses.

Les vêtements

Depuis sa naissance, Tessa n’a eu que très peu de vêtements neufs. L’occasion est une évidence dans la mode enfant. Ils grandissent si vite que les vêtements sont très peu portés. Alors plutôt que de mettre 20 euros dans un body neuf, j’en met 5 voir moins lorsque j’achète en lot. En plus, la plupart de ces vêtements sont comme neufs. Le marché de l’occasion pour la mode enfant est très fourni. De plus, vous pouvez y accéder de plusieurs façons. Vide greniers, groupes Facebook de vente local ou encore sites spécialisés. Personnellement, j’utilise principalement Vinted et Colorissimômes dont je vous avais déjà parlé.

Lorsque Tessa grandit je range ses vêtements à la cave pour les ressortir dans quelques années pour Estrella. Puis lorsque Estrella grandit, comme nous n’avons pas de projet de faire un troisième bébé, je remets tout dans le circuit de l’occasion. Cependant, pour les vêtements un peu abîmés ou tâchés soit je les donne soit je les dépose dans un conteneur Le Relais.

Les jouets et livres

Encore une fois l’occasion est mise à l’honneur. Cela m’a permis de trouver des jouets d’excellente qualité et en très bon état pour des prix plus qu’abordables. J’ai par exemple trouvé divers jeux en bois des marques Janod ou Vilac pour quelques euros. A la maison nous privilégions les jeux en bois autant pour leur qualité que pour l’aspect écologique. De plus, j’évite ainsi les substances dangereuses contenues dans les jouets en plastique. Maintenant que Tessa est plus grande, nous nous tournons vers des jeux de sociétés dits collaboratifs. Par exemple ceux de la marque Haba et Bioviva qui parlent de nature et d’écologie.

Pour les livres, j’essaye toujours de privilégier l’occasion également. Le site priceminister par exemple ou les médiathèques sont de bonnes adresses. Cependant, j’estime que les livres représentent la culture. Et pour cela, ça ne me dérange pas d’acheter du neuf. Par exemple, un des cadeaux de Tessa sera ce nouveau livre écrit par une amie auteure que j’aime beaucoup.

 

Pour l’achat des livres en neuf, je privilégie les librairies de ma ville ou le site Decitre.

La décoration

Encore une fois, l’occasion reste ma source principale de décoration. Entre Emmaüs et Leboncoin, je suis sûre de trouver des petites pépites. Sinon, j’essaye toujours de privilégier les créatrices et le fait main comme April Fabric. J’ai aussi pu tester les stickers ardoise de chez Stikets. J’aime bien ce concept de déco utile car ma fille peut dessiner dessus à volonté. D’ailleurs, Stikets fait d’autres stickers ardoise super sympas pour marquer la liste des courses dans la cuisine par exemple.

Voilà ce que nous avons mis en place. Néanmoins, d’autres sont surement plus créatif.ve.s que moi et auront sans doute d’autres astuces. Néanmoins, ce que je voulais vous montrer c’est que l’écologie et le Zéro Déchet ne sont pas incompatibles avec des enfants.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *