Ma cuisine passe au Lavable
Cuisine Zéro Déchet

MA CUISINE PASSE AU LAVABLE

La cuisine est la pièce la plus génératrice de déchets. D’ailleurs, c’est par là que je vous conseille de commencer lorsque vous vous lancez dans le zéro déchet. C’est pourquoi cette pièce est largement traitée dans mon livre Zéro Déchet Pas à Pas. Il y a tant à faire! Les courses, les contenants, le tri, le compost. C’est vraiment le point stratégique de la maison. Aujourd’hui, je vous parle de mes astuces pour passer du jetable au lavable dans la cuisine.

Ma cuisine passe au Lavable


Stop au jetable!

Si vous êtes en tout début de démarche, vous devez surement avoir encore plein de « jetables » dans votre cuisine. Si si, regardez bien autour de vous: rouleau essuie-tout, couverts en plastique, film étirable, aluminium, sacs plastiques, éponges et j’en passe. Ne vous inquiétez pas! Des solutions existent. Mais tout d’abord, pas de gâchis, terminez tout ce que vous avez chez vous. Ensuite, n’achetez plus rien de jetable. Pour cela, il va falloir vous équiper en durable.

Jetable VS Lavable est-ce vraiment écologique?

« Mais le lavable tu dois le laver justement donc ça utilise de l’eau et de l’électricité. Pas sur que ce soit beaucoup plus écolo. » J’ai enfin l’article qui prouve par A + B que oui le lavable est bien plus écologique que le jetable. Le site ManaMani a repris plusieurs études à ce sujet et en a sortie une conclusion très claire.

Faire la vaisselle

Commençons par votre évier. Habituellement, ou dans mon cas, on a autour de l’évier une éponge biface (jaune et grattant vert) que l’on jette assez régulièrement pour en racheter. Maintenant, j’ai des éponges et des brosses, qui prennent un peu plus de place certes, mais qui sont bien plus jolies et surtout durables! Bon, je suis nulle en couture donc non ce n’est pas moi qui les ai fait! Pour vous équiper, je vous conseille la boutique zéro déchet Zoessentiels.

Tawashi mon amie

Ma Kézako? Une tawashi est l’éponge zéro déchet par excellence! Fabriquée à la main avec de la récup et lavable à l’infinie. Bref, c’est THE truc cool que même les nuls comme moi peuvent fabriquer grâce aux nombreux tutos sur internet. Venue tout droit du japon elle peut être faite au tricot, au crochet avec de l’acrylique, de la laine ou du jersey ou grâce à un métier à tisser (à fabriquer soi-même) et des morceaux de vieux T-shirts. Quand je vous dis que c’est de la pure récup!

Tuto tawashi réalisé par la chaine Youtube

« Marie, les aventures de petite bête »

Encore plus fou avec 4 couteaux par la chaine

« La graine qui inspire »

Sur le site vous pouvez trouver les créations de Doux comme du coton. Tawashi vaisselle ou tawashi ménage, à vous de choisir!

tawashi vaisselle

Éponge en tissu biface grattante

Le tawashis est très bien pour faire la vaisselle mais parfois il est nécessaire de gratter un peu plus pour enlever les résidus. C’est pour cela que j’ai fait appel à une autre créatrice pour me fabriquer une éponge, toujours lavable, biface avec un côté grattant. Là clairement, je n’aurai jamais su la faire moi-même! En plus d’être jolies, ces éponges sont très pratiques.

Vous pouvez retrouver les autres créations de Sylvia sur sa page Facebook: Comme mémé.

Brosses en bois

Avant de recevoir ces deux éponges, j’avais déjà investi dans une solution durable . Une brosse en bois avec la possibilité de mettre seulement le bout au compost lorsqu’il est très abîmé. Il y a un système de clip qui permet de changer la brosse. Néanmoins, cela fait plus d’un an que je l’ai et il fonctionne toujours très bien. J’ai également trouvé un goupillon en soie et coton pour les biberons de ma grande fille.

Pour tout essuyer

Avant de passer au Zéro Déchet j’avais l’essuie-tout facile. Je fais la cuisine, hop un coup pour nettoyer les traces d’huile. On passe à table, hop le rouleau d’essuie-tout m’accompagne. Le nez qui coule, hop je me mouche dans une feuille d’essuie-tout. Bref, c’était l’indispensable à avoir sous la main. Il a été aussi le premier à disparaître dès que je me suis lancée dans l’aventure. Pour moi cela a été facile, par contre pour mon homme beaucoup moins. Pourtant, il existe de nombreuses solutions lavables pour le remplacer.

Bien entendu, on passe aux mouchoirs en tissu pour les nez qui coulent. Puis, pour essuyer ou nettoyer rien de mieux que les bons vieux torchons et chiffons en micro fibre. Pour la table, de belles serviettes de tables lavables sont bien plus jolies au quotidien. Enfin, pour ceux qui auraient plus de mal à se passer d’une habitude bien ancrée, il existe des rouleaux d’essuie-tout lavables pratiques, jolis et écologiques. Dans ce rouleau il y a 6 feuilles déclipsables et lavables.

rouleau essuie tout bleu

Adieu film plastique et l’aluminium

Le film plastique et l’aluminium nous semblent bien pratiques, voir indispensables en cuisine. Mais eux aussi peuvent disparaître! J’ai dans ma botte secrète deux solutions durables et lavable. La première est un emballage écologique à la cire d’abeille: le Bee’s Wrap.

En coton Bio et imperméabilisé à la cire d’abeille et à l’huile de Jojoba, il est naturellement anti-bactérien. Il peut vous servir à emballer des aliments ou des boites. Ce Bel Wraps est français et neutre en CO2.

La deuxième solution est une création tout aussi pratique des couvres plats.

Aussi appelés charlottes, ces couvercles ont été bien pensés et existent en différents diamètres.

couvre plat tissu

Les sacs en plastique se sont envolés

Envolés oui mais plus dans la nature comme avant! Bien entendu, pour faire les courses j’ai de grands cabas soit en tissu soit en plastique épais datant de mon époque supermarché. Néanmoins, pour les achats de fruits ou de vrac il me fallait des sacs plus légers et petits. C’est pour cela que j’ai opté pour des sacs à vrac.

sac à vrac

Le lavable est-ce vraiment éco [nomique] [logique]?

Forcément, tout ce lavable me rajoute des machines de linge à laver donc de l’eau et de l’électricité à utiliser. Néanmoins, quand vous additionnez tout ce que vous avez déjà dépensé jusqu’à aujourd’hui rien que dans l’achat d’essuie-tout et d’éponges le calcul est vite fait. Sans compter toutes les ressources que leur fabrication utilise et surtout leur fin inévitable à la poubelle. Pour moi, il n’y a pas de doute, le lavable est la solution à adopter! En plus, avec toutes ces créations vous avez pu voir que le lavable embelli votre intérieur et je suis sure que cela incitera vos proches à vous suivre!

Cet article est sponsorisé par ZoEssentiels

Comments

comments

Previous Post Next Post

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Croqueuse 25 juin 2017 at 21 h 52 min

    Bonsoir,

    J’adore ton article ! Je vais essayer également de passer au durable, mais je souhaite faire appel à des créatrices locales. Ca ne doit pas être très évident à trouver, mais on va y arriver…

    • Reply Le Zéro Déchet Facile 6 juillet 2017 at 12 h 54 min

      merci et n’hésites pas à demander sur le groupe facebook ZD productions

  • Reply Tianana 16 avril 2019 at 7 h 18 min

    Wow super! Je suis une consommatrice lambda.. pas du tout écolo et ton article me donne envie de changer de mode de vie quand je vois à quel point c’est simple et accessible d’avoir un mode de consommation et un mode de vie plus respectueux de la planète !
    J’avais besoin d’acheter des éponges mais je vais les fabriquer 😉

    Merci

  • Reply Vivi 6 novembre 2019 at 10 h 27 min

    Et pour la poubelle?

  • Leave a Reply