All Posts By

Le Zéro Déchet Facile

désencombrement minimalisme
VIVRE AUTREMENT

Comment le désencombrement m’a poussée vers le minimalisme

Le désencombrement est souvent le premier pas dans votre démarche vers le zéro déchet. Mais très souvent c’est aussi le désencombrement qui donne envie d’aller encore plus loin, parfois jusqu’au minimalisme. C’est le cheminement qu’a fait Céline, home organiser et bloggeuse chez Passionnément organisée. Trentenaire hyperactive, elle est passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Sur son blog, elle partage son expérience et ses conseils pour vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité.

désencombrement minimalisme
Continue Reading
remplacer l'essuie-tout
DÉFIS ZÉRO DÉCHET

DÉFI #8 – Remplacer l’essuie-tout jetable

L’essuie-tout jetable est présent dans toutes les cuisines et trouve son utilité dans toutes les pièces. Essuyer les gouttes d’eau du verre tombé par terre, le pipi du chat, ou encore nettoyer les vitres, il semble bien difficile de s’en passer. Pourtant, ce papier très absorbant, devenu indispensable à la maison, génère des déchets mais aussi de la pollution de part sa fabrication, entre autres. Voici alternatives afin de remplacer le papier essuie-tout jetable définitivement. Et comme toujours, si vous avez des questions ou des astuces à partager, rendez-vous sur le post prévu à cet effet.

remplacer l'essuie-tout
Illustration de Audrey Morlieras alias Au_Quinze

L’histoire du Sopalin

Bien que le mot générique soit papier essuie-tout, nous sommes nombreux à l’appeler tout simplement: Sopalin. Mais savez-vous pourquoi? Sopalin est en fait le nom de la marque qui a inventé ce produit en 1948. Fun fact: le nom Sopalin provient du nom de la société: SOciété du PApier LINge.

SOPALIN

Le cycle de vie et de pollution du papier essuie-tout

Lorsque vous utilisez du papier absorbant pour nettoyer des matières organiques (huile, lait, eau, nourriture etc), vous pouvez tout à fait jeter ce papier au compost. Dit comme ça on pourrait presque croire que, finalement, l’essuyer-tout n’est pas un déchet bien méchant. Mais c’est sans compter sur le fond de l’iceberg bien caché. En effet, pour établir les sources complètes de pollution d’un produit, il faut également prendre en compte l’énergie grise qu’il a fallu utiliser pour l’obtenir. Cette énergie grise est constituée des éléments suivants: ressources naturelles qu’il a fallu détruire afin de constituer la matière première du produit, l’énergie pour la transformation, les produits chimiques pour le blanchiment du produit et bien entendu son transport jusqu’au magasin sans oublier son emballage plastique. Finalement, la pollution se trouve en amont de votre utilisation personnelle.

Alternatives au papier essuie-tout jetable

En plus de la pollution, il faut aussi prendre en compte le coût financier de ce produit. Vous utilisez en moyenne 3 rouleaux de papier absorbant par semaine. Au pris moyen de 1€ par rouleau, on se retrouve vite à une quinzaine d’euros par mois soit environ 200€ par an! 200€ jetés à la poubelle chaque année qui auraient pu servir à acheter des produits BIO par exemple :). Alors voici quelques alternatives aux rouleaux d’essuie-tout jetables, écologiques mais aussi économiques!

rouleau essuie-tout lavable
  • Une simple éponge. Dans ce cas là, prévoyez un code couleur, avec une éponge/couleur pour chaque pièce ou chaque utilisation (vaisselle, pipi du chat, salle de bain, cuisine, table etc). Encore une fois, évitez d’achetez les éponges jetables mais plutôt d’en prendre une lavable comme celle-ci.
  • Enfin, un simple torchon fait très souvent l’affaire!

Défi #9

Lorsque vous le souhaitez, vous pouvez consulter le défi #9 (en cours, disponible à partir du 7 juin 2020). Et pour revenir en arrière, le défi #7 est ici.

Ne ratez plus aucun article de blog!

Actuellement, vous êtes inscrit.e.s aux défis zéro déchet. Cependant, pour en apprendre toujours plus sur le zéro déchet et ne rater aucun article de blog, inscrivez-vous à la newsletter. Vous recevrez des informations exclusives, des codes promos et des astuces pour aller toujours plus loin vers la réduction des déchets. La fréquence d’envoi se situe entre 1 à 4 newsletter par mois (soit une par semaine) selon le temps dont je dispose.

Emballer durable sans aluminium ni cellophane
Cuisine Zéro Déchet

Emballer durable sans aluminium ni cellophane

Emballer durable sans aluminium ni cellophane c’est possible et bien meilleur pour votre santé et pour la planète. Que ce soit pour emballer un sandwich, couvrir un plat ou encore cuire en papillote, les emballages alimentaires nous sont devenus indispensables. Cependant, qu’ils soient en aluminium ou en plastique cellophane, ces emballages jetables posent de nombreux problèmes sanitaires en migrant directement dans nos aliments. Heureusement des alternatives existent et c’est ce que je vais vous présenter.

Emballer durable sans aluminium ni cellophane
Continue Reading
je traque le jetable
DÉFIS ZÉRO DÉCHET

DÉFI #7 – STOP au jetable

Dire STOP au jetable est très urgent afin d’arrêter d’asphyxier la planète et les Océans. Surtout que le retour du jetable est terrible depuis quelques semaines. Cela est dû principalement à la peur qui entoure le corona virus. Néanmoins, cela fait bien l’affaire de l’industrie du plastique qui avait commencé à perdre quelques parts de marché. Mais avant de nous attaquer à ces gros pollueurs, je vous propose de commencer par notre propre maison.

je traque le jetable
Illustration de Audrey Morlieras alias Au_Quinze

Le poids du jetable dans le monde

L’association Zero Waste France, qui lutte contre les déchets, a produit un rapport très complet sur la situation du plastique et du jetable en France. Voici quelques chiffres qui vous permettront de vous faire une idée globale du problème.

  • 13 millions de tonnes de plastique se retrouvent dans les océans chaque année.
  • 1 million de bouteilles en plastique sont achetée chaque minute.
  • 100 000 animaux marins sont tués en raison de la pollution par les plastiques chaque année.

C’est édifiant n’est ce pas? Mais que s’est-il passé? Comment avons nous pu passer au tout jetable en quelques décennies à peine? Tout d’abord, le plastique est un matériau fantastique pour les industriels: très peu cher, robuste et malléable, il peut être transformé en n’importe quel objet! En fait, c’est un peu la matériau magique. Malheureusement, afin de produire tout ce plastique jetable il nécessaire d’utiliser près de 17 millions de barils de pétrole chaque année. Et pour rappel, le pétrole est une énergie fossile très polluante et non renouvelable. Le jour où il n’y en a plus, il n’y en a plus!

durée de vie des déchets

Stop au jetable!

Maintenant que vous comprenez que le jetable est le véritable ennemie de la planète, je vous invite à dire stop au jetable chez vous. Pour cela, faites une traque au jetable dans tous vos placards, tiroirs, pièce par pièce. Réunissez-les, prenez les en photos et postez la photo sur le post Facebook dédié. Ensuite, utilisez les jetables qu’il vous reste. En effet, il n’est pas question de tout jeter et de créer ainsi du gaspillage. Par contre, à chaque fois que vous terminez un produit jetable, il vous faut avoir son équivalent durable ou réutilisable. Justement, ce sera le thème de chaque défi à venir: vous proposer une alternative à chaque jetable. Cependant, en attendant, voici déjà une petite liste pour démarrer:

  • Dans la cuisine, la plupart du jetable peut être remplacé par du lavable. Je vous invite à lire cet article au sujet de ma cuisine lavable.
  • La salle de bain quant à elle regorge de bouteilles et tubes plastiques jetables. Cependant, tout est remplaçable par du solide. Mais le plus simple à remplacer reste la brosse à dent.
  • Mesdames, vos protections jetables sont nocives pour votre corps et pour la planète au même titre que les couches jetables sont nocives pour nos bambins.
  • Enfin, que vous attendiez un bébé ou que vous ayez des enfants, plusieurs alternatives au jetable existent.

A vous de jouer! Bonne traque au jetable :).

Défi #8

Lorsque vous le souhaitez, vous pouvez consulter le défi #8 (en cours, disponible à partir du 31 mai 2020). Et pour revenir en arrière, le défi #6 est ici.

Ne ratez plus aucun article de blog!

Actuellement, vous êtes inscrit.e.s aux défis zéro déchet. Cependant, pour en apprendre toujours plus sur le zéro déchet et ne rater aucun article de blog, inscrivez-vous à la newsletter. Vous recevrez des informations exclusives, des codes promos et des astuces pour aller toujours plus loin vers la réduction des déchets. La fréquence d’envoi se situe entre 1 à 4 newsletter par mois (soit une par semaine) selon le temps dont je dispose.

où jeter mes déchets
DÉFIS ZÉRO DÉCHET

DÉFI #6 – OÙ JETER MES DECHETS?

où jeter mes déchets
Illustration de Audrey Morlieras alias Au_Quinze

Jeter ses déchets est aux antipodes du zéro déchet. Malheureusement, parfois on a plus le choix. Lorsqu’un objet est trop abimé ou si on a pas encore trouvé d’alternative en vrac ou durable, on doit jeter. Encore faut-il savoir où. Car si vous jetez un déchet au mauvais endroit, vous pouvez amplifier les risques de pollution liés à ce déchet. C’est pourquoi il m’a paru important de rappeler quelques règles de tri surtout pour les cas particuliers. N’hésitez pas à échanger à ce sujet sur le post Facebook prévu à cet effet.

Trier ses déchets

Je vous propose de commencer par les déchets classiques, ceux que vous trouvez le plus souvent dans votre cuisine. Parmi ces déchets, on peut compter six groupes: le carton, le plastique, le métal, le verre, les déchets organiques (restes de repas, épluchures etc) et les déchets non recyclables. Concernant les quatre premiers groupes (carton, plastique, métal, verre), le tri est en place dans la plupart de la France avec plus ou moins de facilité. Cependant, les consignes de tri ne sont pas encore les même partout.

Consignes de tri

Malheureusement, les consignes de tri ne sont pas encore homogènes partout en France. Les couleurs des poubelles peuvent varier et ce qui est recyclable dans une commune ne l’est peut être pas dans une autre. Cela dépend en fait de la capacité du centre de tri à recycler les matières. Certains centres ont des machines qui permettent de recycler tous le plastique alimentaire, même les pots de yaourt, alors que chez moi, dans la Drôme, ce n’est pas encore possible. Cependant, la loi anti-gaspillage a pour projet d’homogénéiser les couleurs des poubelles et de simplifier les consignes de tri présentes sur les emballages alimentaires. En attendant, vous pouvez contacter votre mairie ou centre de tri afin de recevoir le guide officiel avec les consignes de tri de votre commune.

consignes de tri

Déchets organiques, l’or vert

Ensuite, en ce qui concerne les déchets organiques, on a encore trop souvent tendance à les jeter à la poubelle alors qu’ils sont un réel trésor. Vous avez sans aucun doute déjà entendu parler du compostage ou même du lombri-compostage, mais cela peut sembler compliqué. En effet, si vous avec un jardin, il vous suffit de créer un composteur qui transformera vos restes alimentaires et autres épluchures en compost très riche pour votre potager. Au contraire, si vous n’avez pas d’extérieur, vous pouvez envisager de mettre en place un lombric-composteur ou un bokashi. Ces deux systèmes vous donneront également du compost et du thé de compost que vous pourrez utiliser dans vos pots de fleurs ou vos jardinières.

où jeter mes déchets?

Maintenant, passons aux cas particuliers. Il y a certains déchets qu’il ne faut surtout pas jeter dans votre poubelle. Voici un liste de cas particuliers et l’endroit où les jeter:

  • Piles et batteries: Elles sont à déposer dans les bacs prévus à cet effet à l’entrée des supermarchés et des magasins de bricolage.
  • Ampoules et néons: Egalement à déposer dans les bacs à l’entrée des magasins de bricolage.
  • Produits toxiques: vernis, peintures et autres produits dangereux sont à déposer à la déchèterie.
  • Médicaments: Les boites en carton peuvent être mises au recyclage. Par contre, il faut absolument ramener tous les médicaments dont vous n’avez plus l’utilité ou qui sont périmés dans une pharmacie.
  • Encombrants: Ils sont à déposer en déchèterie et une fois sur place, à trier dans les bacs de destination. Par exemple, l’électronique a son conteneur individuel, tout comme le bois ou le métal.
  • Vêtements et tissus: Si vous ne pouvez vraiment plus rien en tirer, déposez-les dans les bacs prévus à cet effet par Le Relais ou d’autres. Ces bacs sont souvent situés sur les parkings des supermarchés.

Défi #7

Lorsque vous le souhaitez, vous pouvez consulter le défi #7. Et pour revenir en arrière, le défi #5 est ici.

Ne ratez plus aucun article de blog!

Actuellement, vous êtes inscrit.e.s aux défis zéro déchet. Cependant, pour en apprendre toujours plus sur le zéro déchet et ne rater aucun article de blog, inscrivez-vous à la newsletter. Vous recevrez des informations exclusives, des codes promos et des astuces pour aller toujours plus loin vers la réduction des déchets. La fréquence d’envoi se situe entre 1 à 4 newsletter par mois (soit une par semaine) selon le temps dont je dispose.

crêpes sans essuie tout
DÉFIS ZÉRO DÉCHET

DÉFI #5 – Faire des crêpes sans essuie-tout

Illustration de Audrey Morlieras alias Au_Quinze

Faire des crêpes sans essuie-tout n’est en fait qu’un prétexte pour aborder ensemble les alternatives proposées pour beurrer une poêle. Vous pouvez donc faire des crêpes, des pancakes, des blinis ou encore de belles criques ardéchoises. Je vous ai donné faim? Rassurez-vous, je vous propose quelques recettes en bas de page. Mais tout d’abord, parlons des alternatives à l’essuie-tout.

Les alternatives à l’essuie-tout pour beurrer

Tout d’abord, ces alternatives s’appliquent aussi bien au beurre qu’à l’huile. Ensuite, vous allez sans doute les trouver simples mais croyez moi, je vois encore très souvent la technique “du sopalin” lors des crêpes party. Voici les six alternatives que je vous propose. Si vous en avez d’autres n’hésitez pas à les partager sur le post bla-bla de la page Facebook.

  • Rien! En effet, vous pouvez simplement mettre une noisette de beurre ou d’huile et effectuer des rotations avec la poêle.
  • Encore Rien! L’autre technique simplifiée consiste à rajouter un peu plus de beurre ou d’huile dans la pâte de vos crêpes. Cela évite que la pâte n’accroche à votre poêle.
  • Couteau ou fourchette au choix. Cette alternative illustre parfaite l’un des 5 R du zéro déchet: Réutiliser ce que vous avez déjà chez vous. Ainsi, il suffit de piquer le beurre et de l’étaler à l’aide du couvert de votre choix.
  • Une pomme de terre coupée en deux. Ensuite, vous la mettez au compost ou alors vous la cuisinez…avec du beurre!
  • Du pain sec. Un petit crouton bien sec imbibé d’huile ou de beurre et on étale sur la poêle.
  • Enfin, si vous souhaitez vous équipe, l’alternative que j’utilise moi-même pour mes poêles et même pour mes moules à gâteau c’est le pinceau de cuisine.
pinceau de cuisine

Et si comme beaucoup de gens, vous êtes encore accro au papier essuie-tout jetable, optez pour son alternative durable: l’essuie-tout lavable!

essuie-tout lavable

Recette de crêpes

Une recette simple et facile à faire avec vos enfants c’est celle des crêpes. En plus, les crêpes vous permettent également d’éviter le gaspillage alimentaire. En effet, il m’arrive souvent de finir les restes présents dans le frigo dans des crêpes.

Ingrédients

  • 250 grammes de farine (n’hésitez pas à tester différentes farines pour profiter des différents apports).
  • 4 oeufs
  • 500 ml de lait
  • 50 grammes de beurre fondu
  • une pincée de sel
  • Option: ajouter deux cuillères à café de sucre pour des crêpes sucrées
  • Option crêpes vegan: supprimer les oeufs et remplacer le lait par du jus végétal ou de l’eau, quant eu beurre remplacez le par de l’huile.

Préparation

Dans un saladier mélanger la farine, le sucre et le sel, puis faire un puits dans lequel vous allez mettre les oeufs. Mélangez puis ajoutez petit à petit le lait. Pour éviter de faire des grumeaux allez y petit à petit et mélangez bien. Toutefois, si vous voyez des grumeaux, passez votre mélange à la passoire. Ajoutez le beurre ou l’huile et enfin passez à la poêle!

Recette de de pain pita

Le pain pita peut vous servir d’accompagnement ou être fourré de fromage ou tout autre ingrédient. La recette est très simple.

Ingrédients

  • 300 grammes de farine
  • 200 millilitres d’eau tiède
  • Une grosse pincée de sel
  • 6 grammes de levure de boulanger sèche
  • 2 cuillères à café d’huile d’olive

Préparation

Commencez par mélanger la levure boulangère dans un verre d’eau tiède et un peu de sucre puis attendez quelques minutes qu’elle commence à faire des bulles. Dans un saladier mélangez la farine et le sel. Puis ajoutez la levure et l’eau tiède, mélangez bien. Maintenant il va falloir pétrir pendant 5 à 10 minutes jusqu’à obtenir une belle pâte homogène. Huilez le saladier et entreposez la pâte, elle aussi huilée, recouverte d’un torchon, pendant environ une heure. La pâte devrait doubler de volume. Ensuite, dégazez la pâte et mettez là sur un plan de travail enfariné. Divisez en six pâtons que vous étalez ensuite sous forme de galette à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Une petite astuce consiste à laisser reposer un pâton le temps de s’occuper du second et de recommencer jusqu’à obtenir une galette de 5mm d’épaisseur. Enfin passez les à la poêle bien chaude et beurrée/huilée, comme pour les crêpes, quelques minutes de chaque côté. Bon appétit!

Zéro Déchet Pas à Pas

Tous les défis sont tirés de mon guide pratique: Zéro Déchet Pas à Pas. Un guide complet qui vous accompagne, pas à pas, pièce après pièce, déchet après déchet vers le zéro déchet. Ce guide est particulièrement adapté aux débutants mais tout le monde y trouvera son compte!

livre zéro déchet

Défi #6

Lorsque vous le souhaitez, vous pouvez consulter le défi #6. Et pour revenir en arrière, le défi #4 est ici.

Pour aller plus loin dans le zéro déchet

Ne ratez plus aucun article de blog! Actuellement, vous êtes inscrit.e.s aux défis zéro déchet. Cependant, pour en apprendre toujours plus sur le zéro déchet et ne rater aucun article de blog, inscrivez-vous à la newsletter. Vous recevrez des informations exclusives, des codes promos et des astuces pour aller toujours plus loin vers la réduction des déchets. La fréquence d’envoi se situe entre 1 à 4 newsletter par mois (soit une par semaine) selon le temps dont je dispose.

défi 4
DÉFIS ZÉRO DÉCHET

DÉFI #4 – Où donner?

Où donner vos vêtements d’occasion encore en bon état? Ou alors les jouets des enfants avec lesquels ils ne jouent plus? Et quant au service à vaisselle de mémé Colette, il est bien joli, mais les fleurs rose fané n’est plus trop à votre goût. En plus, tout ça vous encombre mais ça vous fait mal au cœur de jeter. Alors où donner tous ces objets? Voici quelques bonnes adresses, que je vous invite à étoffer et à partager sur le post blabla dédié.

Illustration de Audrey Morlieras alias Au_Quinze
Continue Reading
Mes règles au naturel
HYGIÈNE FÉMININE

Mes règles au naturel

Avoir ses règles est un moment très particulier dans la vie d’une jeune femme. Et cela le reste tout au long de sa vie de femme menstruée. Malheureusement, ce cycle naturel est souvent entouré d’une aura négative, presque honteuse. C’est pourquoi les règles restent un sujet tabou même dans nos sociétés dites modernes. Pourtant c’est une chose non seulement naturelle mais aussi importante pour l’humanité. Malheureusement, à cause de toute cette omerta, beaucoup trop de femmes souffrent à travers le monde. Aujourd’hui, je vous propose de casser ces barrières psychologiques et de découvrir ensemble, hommes et femmes, le cycle féminin.

Mes règles au naturel
Continue Reading